• Fr
  • De
  • It
  • En
  • Rhaeto-Romance

Oui à la culture - Oui à la Loi sur les jeux d'argent le 10 juin

Suisseculture recommande un OUI à la Loi sur les jeux d’argent
Un Oui à la nouvelle loi sur les jeux d’argent empêchera que des millions de francs finissent directement dans des caisses douteuses à l’étranger au lieu de servir à des activités et à des projets dans les domaines de la culture, du sport et de l’action sociale.
 
 
 
Arguments, commentaires, FAQ, commande de matériel, vidéos etc. sous:
www.suisse-culture-oui.ch
 

Qu’est-ce que la nouvelle loi sur les jeux d’argent a à voir avec la culture?
Le 10 juin, nous sommes appelés à voter sur la loi sur les jeux d’argent. La loi garantit que le produit de ces jeux serve à des buts d’utilité publique (culture, action sociale, sport et environnement) ainsi qu’à l’AVS/AI. Plus de 200 millions de francs par année bénéficient ainsi à des œuvres dans les domaines des beaux-arts, de la musique, du cinéma, du théâtre, de la danse et de la littérature, ainsi que des spectacles et des manifestations culturelles. C’est tout cela qui est en jeu aujourd’hui : des exploitants de jeux d’argent en ligne illégaux ayant leur siège dans des territoires offshore font que, selon une étude de l’Université de Berne, 250 millions de francs s’envolent chaque année à l’étranger, tendance à la hausse. Et la protection contre la dépendance au jeu, l’escroquerie ou le blanchiment d’argent est le dernier souci de ces exploitants.

Quelles sont les effets de la nouvelle loi?
La loi sur les jeux d’argent fait entrer l’ancienne législation dans l’ère numérique. Elle permet aux exploitants titulaires d’une concession de proposer de nouvelles formes de jeu en ligne et elle fixe des règles claires de lutte contre la dépendance au jeu, l’escroquerie et le blanchiment d’argent. De plus, l’utilisation des gains réalisés et leur répartition à des fins d’utilité publique sont réglées de façon contraignante. Dans le même temps, l’accès aux offres en ligne qui ne respectent pas les lois est restreint, afin d’éviter que des centaines de millions de francs finissent directement dans des caisses douteuses à l’étranger au lieu de profiter à des activités et à des projets d’utilité publique dans les domaines de la culture, du sport et de l’action sociale, en Suisse et à l’étranger.

Qu’est-ce que les créateurs culturels peuvent faire?
Un fort vent contraire s’est levé contre la loi, car quelques jeunesses de parti et la communauté Internet agitent les esprits contre le blocage prévu des jeux d’argent illégaux. Suisseculture a lancé une campagne pour unir les voix des créateurs culturels en faveur de la loi et nous vous invitons à y participer :

La culture a ainsi bénéficié en tout, ces dernières années, des montants suivants:

 

2016

2015

Pour la culture

Swisslos (SL):
141,5 Mio.
Loterie Romande (LR): 66.8 Mio.

Total 208,3 Mio.

SL: 137,2 Mio.
LR: 62.4 Mio.

Total 199,6 Mio.

Pour le patrimoine suisse et les monuments historiques

SL: 40,3 Mio.    
LR: 15.4 Mio.

Total 55,7 Mio.

SL: 60,2 Mio.   
LR: 11.9 Mio.

Total 72,1 Mio.

Total

CHF 264 Mio.

CHF 271,7 Mio.

http://www.suisse-culture-oui.ch

Facebook: https://www.facebook.com/cultureOui

Twitter: https://twitter.com/SuissecultureJA

Matériel publicitaire: https://www.suisse-culture-oui.ch/participer