• Fr
  • De
  • It
  • En
  • Rhaeto-Romance

Médias de service public en Suisse: un acteur économique

Les médias de service public ne font pas que coûter – ils rapportent!

Chaque année, l'Office fédéral de la communication (OFCOM) soutient des projets de recherche dans le domaine de la radio et de la télévision. En 2016, l’OFCOM a commandé une analyse d'impact macroéconomique qui se penche sur les effets économiques des médias de service public financés par la redevance.

Cette étude démontre ce qu’on oublie bien trop souvent dans le débat autour de la redevance radio-TV:
Les médias de service publique ne font pas que coûter. Hormis leur rôle central pour un paysage médiatique équilibré et diversifié, ils produisent de la valeur ajoutée et sont un acteur économique important.

Quelques chiffres:

  • Les médias de service public financés par la redevance créent quelque 6 800 emplois en Suisse. Avec les emplois générés et assurés dans d'autres secteurs, environ 13 500 emplois au total résultent de leur performance économique.
  • Au total, une valeur ajoutée brute de 1,8 milliard de francs est liée à l'activité économique des médias de service public en Suisse.
  • Par rapport aux autres branches, les médias de service public financés par la redevance génèrent presque autant de valeur ajoutée que l'industrie du textile et de l'habillement, et pratiquement deux fois plus de valeur ajoutée que l'agrochimie.
  • D'autres entreprises provenant d'autres secteurs, comme l'industrie audiovisuelle, bénéficient également de l'activité économique des médias de service public.
  • C'est en Suisse italienne que les médias de service public présentent la plus grande importance macroéconomique. Par exemple, la part dans l'emploi total s'y établit à 1,2 %. L'effet global de valeur ajoutée correspond à un bon pour cent de l'ensemble de la performance économique régionale.

Accédez à l’étude complète en français

Version italienne